Quels sont les emplois dans le secteur de l’immobilier ?

emplois secteur de l'immobilier

Actuellement, les prix de l’immobilier ne cessent d’augmenter. Cependant, le secteur demeure un pourvoyeur d’emplois. Même si les profils commerciaux sont très convoités, ils doivent dorénavant être accompagnés de compétences technique ou juridique. Prospecteur d’immeubles, syndic de copropriété, agent immobilier, négociateur, etc. sont les métiers les plus recherchés.

Le métier d’agent immobilier

Exercer un métier d’agent immobilier procure de la satisfaction et de la rémunération. Pourtant, il requiert de la motivation et un bon sens du contact. Il peut travailler au sein d’un réseau franchisé ou créer sa propre agence. En tant que commercial, son rôle est de servir d’intermédiaire entre propriétaire et locataire, vendeur et acheteur. Il accomplit des transactions d’échange, d’achat, de vente, de location ou sous-location de biens (appartements, maisons, garages, immeubles de bureaux, locaux industriels ou artisanaux, terrains agricoles ou à bâtir) ou de fonds de commerce. Ses principales compétences sont : la négociation, la prospection et la vente.

Il doit aussi avoir des compétences techniques développées dans le domaine de l’immobilier. Sa capacité d’évaluation l’aide à mettre en valeur le potentiel d’un bâtiment. Cela lui permettra d’avoir les bons arguments pour négocier avec les acheteurs potentiels.

La maîtrise de tous les textes juridiques en vigueur ainsi que les nouvelles réglementations environnementales, fiscales…, est une priorité pour l’agent.

Pour rejoindre une agence franchisée, un BTS professions immobilières ou un diplôme commercial peut suffire. Par contre, l’agent immobilier doit détenir une carte professionnelle pour avoir sa propre agence. La capacité d’encadrer son équipe, le dynamisme ainsi que les connaissances en administration et en gestion seront ses principaux atouts.

Le métier de syndic de copropriété

Le bon fonctionnement et l’entretien d’un immeuble sont assurés par un syndic de copropriété. Ce sont les propriétaires qui font appel à lui. Il exerce trois rôles bien distincts :

  • Technique : Il contrôle l’entretien ou la réparation des parties communes (escalier, ascenseur, hall, etc.) ;
  • Juridique : il convoque les assemblées, rédige les comptes rendus, souscrit les assurances et il fait respecter les règlements.
  • Financier : il s’occupe de la comptabilité et la répartition des charges, acquitte les fournisseurs et constitue le budget prévisionnel.

Ses principales qualifications sont la gestion, l’organisation et le contrôle. Pour assurer le poste de syndic de copropriété, il faut posséder une carte professionnelle avec la mention « syndic de copropriété ». Elle est remise par la chambre de commerce et d’industrie.